La Révolution de la Fintech ou Financial Technology

La Révolution de la Fintech

Summary

  • Les implications de la Fintech
  • Un secteur en pleine expansion ou la Fintech en pratique
  • Les Challenges de la Fintech

pexels-photo-316879

  • Les implications de la Fintech

La Fintech ou “Financial Technology” est un secteur relativement nouveau. Bien que le mot existe depuis un certain temps, 2015 a représenté une année décisive pour ce domaine. En effet, il s’agit de l’époque à laquelle la Fintech a connu une croissance majeure. Ainsi, cette période a connu l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché et les mastodontes du secteur n’ont guère plus de dix ans. Cette courte durée n’a pas empêché la Fintech de se révolutionner profondément.

Comme son nom l’indique, la Fintech renvoie à la jonction entre la technologie et la finance, et plus particulièrement à la technologie appliquée à la finance. Aucune définition n’a pourtant été institutionnalisée pour clarifier à quoi la terminologie “Fintech” renvoie exactement. Comme expliqué précédemment, cela est dû à la relative nouveauté de la transformation du secteur. Cependant, certains traits caractéristiques propres à la Fintech permettent de mieux en expliquer les tenants et aboutissants.

En premier lieu, la Fintech renvoyait aux différents process employés par les serveurs et logiciels utilisés par les institutions bancaires traditionnelles pour leur gestion. En se développant, le secteur a innové et de nouvelles applications y étant liées ont commencé à voir le jour. Malgré quelques divergences, il se dégage une ligne conductrice autour de laquelle les spécialistes de la finance s’accordent: la Fintech emploie la technologie pour bouleverser les services financiers traditionnels.

pexels-photo-320517

  • Un secteur en pleine expansion ou la Fintech en pratique

La Fintech s’applique dans des secteurs variés. C’est ainsi qu’elle opère dans la gestion de portefeuille, dans les services bancaires mobiles, dans les systèmes de paiement multiples ou encore dans la crypto-monnaie. Leur introduction a pu s’effecuer grâce à d’autres innovations, entre autre Internet. La progression du Smartphone a également joué un rôle important dans l’expansion de la Fintech. En effet, il permet notamment un accès en temps réel aux informations financières et transactionnelles.

Le secteur de la Fintech fournit à ses adeptes deux avantages majeurs: accessibilité et rapidité. Le temps et l’argent étant deux éléments étroitement liés dans le monde de la finance, ces deux arguments sont de taille. Aujourd’hui, grâce au Big Data notamment, l’accès aux informations se fait beaucoup plus rapidement et ce, à moindre coût. De plus, cela annonce pour la Fintech un futur intéressant rythmé par les turbulences du monde de la finance.

money-euro-coins-currency-332304

  • Les Challenges de la Fintech

Le secteur de la Fintech est promis à un bel avenir rythmé par des défis futurs qui tiennent en trois mots: règlementation, sécurité et transparence. Depuis 2010 plus de 25 millions de dollars de fonds ont été investis dans 4 000 différentes entreprises de Fintech. Opérant depuis une dizaine d’années maximum, ces entreprises devraient atteindre leur maturité en 2020 selon les analystes. Sensible aux mouvements des innovations, le secteur de la Fintech doit savoir s’y adapter et se montrer réactif.

Tout l’enjeu de la Fintech était de faciliter l’accès à des outils et à des informations relatives à la finance techniques et complexes. En ce sens, ce secteur tend à concurrencer les grandes institutions financières traditionnelles. Difficile de savoir quelle autorité est chargée de la régule ; la Fintech n’est pas à l’abri de l’opacité qui caractérise le monde de la finance. La responsabilité de la Fintech est donc d’éduquer les masses sur ce que la Fintech est ou n’est pas, le but étant de rendre le monde de la finance accessible à tous.

De plus, les start-up de la Fintech ont connu un ralentissement dans leurs récoltes de fonds. Ainsi, ce taux s’est effondré et a perdu 49% au début de l’année 2016. Plutôt que d’investir dans ces petites structures, les géants de la finance préfèrent développer leurs propres services de Fintech. A titre d’exemple, JP Morgan a commencé à expérimenter des activités propres aux Fintech comme les systèmes bancaires mobiles. Les petites start-up ont donc tout intérêt à se distinguer afin de prouver leur valeur ajoutée.

 pexels-photo-355988

Le Tour du Monde en Action: Partie 1-l’Eldorado Américain

Le Tour du Monde en Action

  • Des sommets occupés par les Etats-Unis
  • Le modèle de croissance Canadien

Le Tour du Monde en Action

Partie 1 – l’Eldorado Américain

Inutile de chercher plus loin: l’algorithme prédictif d’I Know First analyse quotidiennement plus de 3 000 actifs. Parmi les actions concernées, celles en provenance d’Amérique du Nord prévalent. A la tête de ce marché juteux: deux pays s’imposent. Focus sur les actions jugées les plus profitables en ce moment pour nos investisseurs.

  • Des sommets occupés par les Etats-Unis

Récemment, les Etats-Unis ont surtout fait parler suite à l’élection inattendue de Donald Trump à la présidence américaine en novembre dernier. Première puissance économique du monde avec plus de 16 milliards de dollars de PIB en 2016, les Etats-Unis sont clairement un pays clé. Rien de nouveau à ce sujet.

Alors quelles sont les actions dans lesquelles investir actuellement ? 

Parmi les dernières prévisions publiées sur nos différents sites, VHC est une des opportunités identifiées par notre algorithme.

VirnetX Holding Corporation fait partie des micro capitalisations avec près de 188 millions de dollars de capitalisation boursière. L’entreprise est spécialisée dans la sécurisation des différentes communications passant par Internet grâce aux logiciels qu’elle développe ainsi qu’à la technologie qu’elle emploie, la 4G entre autres. Dernièrement, l’action a réalisé un retour de plus de 37% en 3 Jours à peine.

Le Tour du Monde en Action

Plusieurs nouveautés ont alimenté l’actualité de l’entreprise ces derniers temps. Schmid Tool and Engineering est une entreprise utilisant le logiciel phare de VHC, à savoir Gabriel Secure Communications afin de communiquer en interne en toute sécurité. Pour donner un ordre d’idées de l’échelle à laquelle travaille l’entreprise VHC travaille, quelques explications sur son client Schmid Tool and Engineering. Cette dernière est un des fournisseurs de premier et de second rang du Département de la Défense américaine. Elle est donc soumise à l’ITAR.

Le 20 Mars dernier, Schmid Tool and Engineering a annoncé étendre son utilisation de Gabriel à son système de communication avec ses consommateurs ; mais également avec ses vendeurs. Une aubaine pour VHC qui permet d’augmenter substantiellement ses bénéfices grâce au nouvel investissement de Schmid.

Le Tour du Monde en Action

Source: virnetX.com

Le 28 Mars, un nouveau succès de Gabriel était annoncé par l’entreprise. Son client, l’entreprise National Credit Union ISAO,   évoquait son utilisation du logiciel de VHC. National Credit Union ISAO est un conseiller en infrastructure cybernétique pour les coopératives de crédit. Elle a recommandé le logiciel de VHC pour des communications sécurisées et pour la transmission de données.

Pour résumer, NCU-ISAO est forte d’un réseau de plus de 6 000 institutions. Sans compter les près de 60 000 coopératives de crédit qu’elle conseille aux Etats-Unis, mais également à l’international dans près de 105 pays, et ce, sur les 6 continents. Et l’action VHC ne semble pas prêt de s’arrêter.

Ce lundi 24 avril, le prix de fermeture de l’action VHC était de 3.10. Le prix du cours de son action est actuellement de 3.25, soit une hausse de 0.15 point -4,84%.

Le Tour du Monde en Action

 

Deuxième action très intéressante en provenance des US et à suivre: celle de l’entreprise PLUG.

Plug Power Inc. fournit une énergie alternative grâce à sa technologie autour d’un système hydrogène. L’entreprise fait partie du Package des Actions Technologiques. L’algorithme prédictif et autodidacte d’I Know First avait récemment détecté un retour de plus de 70% en seulement 14 Jours. Retour sur l’évolution de cette action.

PLUG

Dernièrement, l’entreprise scellait un accord de vente avec le tentaculaire site Amazon. L’accord comprend une aide logistique de la part de Plug Power, mais également une collaboration technologique entre les deux entreprises. En effet, un des objectifs d’Amazon est de pénétrer dans le marché du cloud computing. C’est une des raisons pour laquelle le géant en ligne a fait appel à l’entreprise Plug Power. Pour les premières ventes, on parle de près de 70 millions de dollars de pile à combustible à hydrogène, un des nombreux produits de l’entreprise.

D’autres technologies développées par Plug Power pourraient également être achetées par l’entreprise et ainsi aboutir à des ventes estimées par les experts à près de 600 millions de dollars … Une aubaine pour l’entreprise qui s’apprête à dévoiler le rapport concernant son premier trimestre ce 9 Mai! La participation de Plug Power contribuerait largement à une hausse de la productivité d’Amazon. Sans compter les économies effectuées sur sa balance comptable du géant américain.

Le Tour du Monde en Action

Source: Plugpower.com

 

En Avril, les actions de l’entreprise ont augmenté de 64% en accord avec les prévisions réalisées par l’algorithme prédictif et autodidacte d’I Know First.

  • Le modèle de croissance Canadien

Le leader charismatique du Canada, son premier ministre Justin Trudeau, n’est pas moins que le symbole d’un pays jeune, dynamique, et surtout en pleine croissance. Le mouvement de coopératives d’épargne et de crédit Desjardins s’est intéressé à l’expansion canadienne, soulignant ainsi le gain du PIB réel du Canada. Ce dernier a amené le pays à réaliser une croissance passant de 2,2% à 2,4% en 2017. C’est dans ce contexte avantageux qu’évolue l’entreprise dernièrement identifiée par l’algorithme d’I Know First: Blackberry (BB.TO).

Le Tour du Monde En Action

Blackberry (BB.TO) est une entreprise de logiciels et de services de sécurité utilisé pour sécuriser, connecter et mobiliser des entreprises dans le monde entier. La société opère dans trois segments distincts: les logiciels et les services, les solutions de mobilité et les frais d’accès au service (SAF).

Le Tour du Monde en Action

Autrefois, Blackberry avait réussi à s’imposer sur le marché des téléphones. Ses applications comme le fameux BBM avaient alors fait un carton à l’époque. Et BlackBerry a décidé de revenir sur le devant de la scène avec la sortie d’un nouveau smartphone: KEYone. On peut s’attendre à de très bons résultats pour le nouveau produit de l’entreprise qui a annoncé son clap de fin. Après la sortie de son tout dernier smartphone, l’entreprise deviendra une marque et se focalisera sur d’autres projets. Elle espère notamment pénétrer le marché IoT -Internet of Things, plus communément connu sous le nom “d’objets connectés”.

Tout porte à croire que le défi que s’est lancé BlackBerry sera fructueux et les marchés anticipent ce succès sous la forme d’une nette tendance à la hausse pour l’action de l’entreprise. Concernant l’offre logicielle de l’entreprise, elle est principalement constituée d’une plateforme de sécurité héritée de Blackberry Enterprise Services (BES), Blackberry Secure. Ce système ne protège pas uniquement les personnes et les bien physiques, mais s’étend jusqu’à la protection des données de l’entreprise et ce, même sur mobile. Selon l’entreprise, cette offre séduisante pourrait leur rapporter pas moins de 3 500 clients dans les mois à venir.

Le Tour du Monde en Action

 

La tendance haussière de l’entreprise est également dû à son autre solution porteuse: Radar. Ce logiciel permet de sécuriser les conteneurs et en assure la traçabilité sur cinq ans. Les données liées aux conteneurs -comme la position GPS ou l’hygrométrie, sont ensuite rapportées au client via une plateforme en ligne. La première cible de cette solution concerne surtout des clients qui emploient des conteneurs. Cependant, l’offre serait amenée à se développer pour atteindre un public plus large en le secteur des transports.

De plus, le monde de la santé est également visé par l’entreprise. La protection des nombreuses données sensibles concernant l’hôpital, les patients, et les laboratoires représente un marché juteux. BlackBerry espère développer son offre aux entreprises de conseil, d’audit en cyber-sécurité mais également d’implémentation de solutions. L’entreprise base sa stratégie sur une gestion sécurisée dans les différents domaines nommés grâce au système d’Internet of Things -aussi dit IoT.

Les prévisions présentées ci-dessus montrent certaines des performances réalisées par l’algorithme prédictif et autodidacte d’I Know First. Si vous êtes intéressés par obtenir les données afin d’investir sur les marchés financiers, n’hésitez pas à souscrire à la newsletter nous contacter sur nos réseaux sociaux ou à consulter nos offres.


Retrouvez-nous aussi ici:

Facebook: I Know First: Prédictions Quotidiennes du Marché

Twitter: IKF_France


 

Le Tour du Monde en Action

I Know First est une start-up dont le produit phare est un algorithme prédictif et autodidacte permettant de déterminer les cours des marchés financiers. Retrouvez tous les jours nos prévisions sur le site. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter.

Prévision des Actions: Elections présidentielles, ce que les marchés en disent

Elections présidentielles, ce que les marchés en disent

  • Des marchés financiers mieux préparés
  • Comment gérer son portefeuille pendant ces élections ? 

Ce dimanche 23 Avril 2017 a lieu le premier tour des élections présidentielles en France. Et les marchés financiers sont dans l’attente des résultats.

Elections présidentielles

  • Des marchés financiers mieux préparés

Incertitude. C’est probablement le mot qui caractérise le mieux l’issue des élections présidentielles françaises de 2017. Aux alentours de 13 heures, les experts annoncent déjà que le taux de participation au vote sera supérieur à 2012. La population française se mobilise en masse afin de faire entendre sa voix.

Traditionnellement, plus le spread est faible, plus la solvabilité de l’acteur concerné est jugé bonne. Or, du côté des marchés, l’incertitude se traduit entre autre, par une augmentation du spread de la dette française par rapport à la dette allemande. A cela s’ajoute une baisse des taux d’intérêts à long-terme -les rendements obligataires, pourtant dits les plus sûrs. Par ailleurs, les actifs refuges comme le yen, l’or ou le franc suisse gagnent du terrain. Cependant, les indices boursiers majeurs du marché Européen restent stables.

Les marchés ne semblent pas croire à un scénario où les partis les plus extrêmes se retrouveraient confrontés au second tour. La notion d’extrêmisme, pour les marchés, renvoie aux partis partisans d’un “Frexit”, soit d’une sortie de l’euro par la France. Dans tous les cas, en cas de mauvaise surprise, la stratégie de repli des marchés consisterait comme toujours en l’adoption du “risk-off” trading, soit un investissement plus fort sur le marché des obligations. En effet, une tendance haussière se traduit par un investissement sous forme d’actions tandis que les obligations représentent l’opportunité d’exprimer une anticipation baissière des marchés.

Elections présidentielles

 

  • Comment gérer son portefeuille pendant ces élections ? 

Le Brexit avait provoqué une onde de choc sur les marchés qui avaient conduit à une chute des principales valeurs boursières européennes. Cependant, les marchés s’avèrent désormais mieux parés aux surprises liées aux élections et aux votes. La dernière en date concernait l’élection de Donald Trump à la présidence de l’Amérique. Les marchés avaient plutôt bien réagis après une courte vague de panique.

Pour un investisseur, le risque politique est très important. Il est à juger au même titre que la sensibilité du portefeuille aux variations des taux d’intérêts selon l’exposition ou l’attractivité de chaque pays rapport aux risques. La volatilité autour des obligations abordée ci-dessus n’en est qu’un des indicateurs. Alors comment y faire face ?

pexels-photo-2

Morningstar préconisait de ne pas investir dans les marchés obligataires afin de garder des liquidités pour de meilleures opportunités, jugeant les taux d’intérêts trop élevés et donc trop peu attractifs compte tenue du risque encouru à investir dans ces classes d’actifs.

Selon plusieurs recherches académique, le principal facteur de performance à long-terme est déterminé par la sélection d’une classe d’actifs. Afin de réaliser du macro investing, avoir une vue d’ensemble est donc nécessaire. Même en cas de surprise, les investisseurs devraient donc rester calme et continuer à se baser sur les fondamentaux de leurs classes d’actifs. Surtout que comme pour les élections américaines, les marchés continueront probablement de rester dans l’incertitude après les élections, d’autres questions restant sans réponses. C’est notamment le cas de la majorité parlementaire qui se dessinera, et l’adoption par le peuple des différents changements qui seront adoptés.

Dans tous les cas, les premiers marchés à réagir devraient être les devises et les taux, ces derniers étant ouverts de la nuit de dimanche à lundi.


 

Retrouvez nous aussi ici:

Facebook: I Know First: Prédictions Quotidiennes du Marché

Twitter: IKF_France

Prévision des Actions: Air France paré au décollage

Air France paré au décollage

  • De la nécessité d’une nouvelle ère 
  • « Trust Together » : la nouvelle stratégie de Jean-Marc Janaillac
  • Diagnostic Financier de la compagnie aérienne

Air France

Après avoir fait couler beaucoup d’encre en 2016 avec l’affaire de la chemise arrachée, Air France-KLM s’est de nouveau retrouvé au cœur de l’actualité. Ainsi, de nombreuses grèves ont de nouveau perturbé le trafic aérien il y a quelques mois.

En quelques chiffres, Air France-KLM dessert 114 pays. Créé en 1933, l’entreprise a fait du transport de passagers son cœur de métier. En 2015, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de plus de 23 milliards d’euros grâce à ses différentes activités. En somme, Air France-KLM est un fleuron de l’économie française.

Air France

 

  • De la nécessité d’une nouvelle ère 

Air France

Malgré de très bons chiffres réalisés en 2016, Air France-KLM est devancé par ses concurrents. Lufthansa se trouve être la première compagnie européenne en nombre de passagers transportés et ce, devant Ryanair et Air France-KLM. En France, l’entreprise est talonnée de très près par EasyJet, deuxième compagnie aérienne de l’hexagone ; et IAG, fruit de la fusion entre les compagnies British Airways et Iberia.

Afin de contrer la concurrence, Air France a eu l’idée de développer une nouvelle filiale low-cost du nom de boost -comprendre: regonfler ou aller de l’avant. L’idée permettrait à la compagnie aérienne d’économiser sur des coûts d’exploitation sur lesquelles elle pert actuellement de l’argent. Malgré des difficultés d’implantation, notamment liée aux salaires des pilotes et du personnel qui seraient répartis dans cette filiale, il est nécessaire pour Air France-KLM de se renouveler.

La lutte concurrentielle qui l’oppose aux compagnies low-cost n’est pas nouvelle, et tend à se développer. En 2014, Air France-KLM avait déjà redéfini sa stratégie de communication avec l’intermédiaire de l’agence BETC. Cela avait donné lieu à de nouveaux visuels -voir ci-dessous; mais également à un nouveau slogan: “France is in the Air“. Cependant, l’image de l’entreprise a depuis été ternie par les différents conflits sociaux qui ont eu lieu, notamment l’affaire de la chemise arrachée en novembre 2016.
Air France

Source: Lemondemarketing.com

  • « Trust Together » : la nouvelle stratégie de Jean-Marc Janaillac

En 2013, Air France-KLM fêtait ses 80 ans. 80 ans au cours desquelles 17 Présidents se sont succédés à la tête de la première ligne aérienne française. L’avant-dernier en date, Frédéric Gagey, avait mené la lourde restructuration du groupe. Afin de faire oublier les différents conflits sociaux qui ont résultés de sa politique, il a été recasé à la direction financière du groupe et remplacé par Franck Terner. La forte concurrence abordée plus tôt dans l’article explique également cette décision.

Depuis sa fraîche nomination à la tête du groupe français en novembre 2016 et sous la direction de Jean-Marc Janaillac, ils avaient conjointement dévoilés la nouvelle stratégie offensive que le groupe comptait mettre en place. C’est avec « Trust Together » (« La Confiance Ensemble ») que Jean-Marc Janaillac espère solidifier son groupe en interne mais également préparer l’offensive face à ses concurrents « low cost » de plus en plus présents.

Air France-KLM a connu une croissance certaine. Cela étant, les chiffres réalisés par Air France en 2016 ont été fortement marquées par les différents attentats qui ont frappés le territoire et portés un coup au tourisme en France.

  • Diagnostic Financier de la compagnie aérienne

Ces derniers mois, la tendance haussière des actions Air France s’est clairement imposée et ce, en accord avec les prévisions de l’algorithme d’I Know First. Et la baisse du prix du pétrole ou encore KLM qui réalise les deux-tiers de son chiffre d’affaires total l’auront sûrement bien aidée.

Les ratios de liquidité de l’entreprise sont inférieurs à 1. En effet, le ratio de liquidité générale Current Ratio équivalait à 0.75 et le ratio de liquidité réduite Quick Ratio affichait un niveau de 0.59 en 2016. Cela indique que l’entreprise a dû mal à repayer ses dettes à long et à court-terme.

Cela peut être dû à un niveau de levier de financement trop important de l’entreprise. Pour rappel, le ratio de levier –leverage ratio, permet d’indiquer aux investisseurs la capacité d’une entreprise à repayer ses dettes. S’il est trop élevé, cela indique un risque de défaut de paiement par l’entreprise. Or, celui d’Air France est plutôt élevé. Cependant, l’investissement dans l’action Air France reste un placement sûr ; l’Etat était déjà actionnaire de l’entreprise Air France à hauteur de plus de 15% en 2015. Son actionnariat n’a cessé d’augmenter pour atteindre aujourd’hui près de 17%.

Air France

Source : Airfranceklm.com

 Cette année, l’action cotée au CAC 40, sur le marché Euronext Paris au compartiment A a connu de nombreuses fluctuations; Cependant, la tendance haussière prime nettement sur le long-terme et l’entreprise Air France reste une des valeurs sûres de l’économie française. C’est une des plus recherchées par les traders. Les actions Air France constituent ainsi un placement peu risqué car l’entreprise est expérimentée et parée à faire face à toutes les situations afin de poursuivre sa lancée et de produire des bénéfices.


Retrouvez nous aussi ici:

Facebook: I Know First: Prédictions Quotidiennes du Marché
Twitter: IKF_France