Action Netflix: Reste-t-elle une valeur sûre?

Action Netflix

Netflix (NASDAQ: NFLX) fut l’une des actions les plus performantes du S&P 500 en 2015, son prix augmentant de 66% depuis le début de l’année. Nous avions déjà publié une prévision haussière (en anglais) ou nous affirmions, le 9 Janvier, que le prix de l’action remonterait au delà de son record historique: les deux derniers résultats ont confirmé notre prédiction. Après que Merrill Lynch a changé sa notation ( de “hold” a “buy”), le prix de l’action à battu un nouveau record Mardi dernier.

Action Netflix

Les investisseurs pourraient être tentés de vendre leurs actions, et les nouveaux venus pourraient penser que le temps d’en acheter est terminé…

Mais le prix de l’action devrait encore monter, la stratégie de l’entreprise étant de continuer à soutenir la croissance des inscriptions au service. Et pendant que certains analystes se plaignent du manque de transparence de l’entreprise concernant la localisation des nouvelles inscriptions par régions, Netflix est cependant très transparent concernant ses plans d’expansion, qui correspondent parfaitement au paysage audiovisuel actuel.

D’autres détracteurs se plaignent du manque de transparence relatif au nombre de spectateurs de chaque série, et plus précisément celles produites par Netflix comme Orange is the new black. Le magazine Variety à récemment publié un article dans lequel il analyse des données basées sur un échantillon de 2500 personnes utilisant ordinateurs, tablettes et smartphone. Le résultat, loin d’être scientifique pour autant, révèle que la nouvelle série Netflix, Dardevil, fut sa sortie la plus populaire.

Et pendant que le service de streaming ne confirmera ni ne commentera ces informations, il est néanmoins transparent sur sa vision générale ainsi que sur la stratégie de l’entreprise, ce qui nous semble bien plus important. Le PDG de Netflix, Reed Hastings, à clairement dit que la croissance des inscriptions constitue le principal objectif de la société, sur le long terme, cela apportant une rentabilité accrue et des marges d’exploitation importantes. La stratégie de l’entreprise est absolument claire: Pour pousser son chiffre d’affaires, elle doit continuer à s’étendre à l’international, et à fournir du contenu de qualité, notamment dans ses propres séries.

Netflix prévoit d’être présent dans 200 pays fin 2016, tout en gardant des bénéfices bas d’ici là. Durant le dernier trimestre, le service de streaming fut inauguré à Cuba, en Australie et en Nouvelle-Zélande. La stratégie de l’entreprise étant d’augmenter son nombre d’utilisateurs à travers le monde, les coûts publicitaires se répartissent à l’international désormais.

Nous pouvons déjà constater que la stratégie a payé ses fruits. En effet, a l’international, plus de 2,6 millions de personnes ont rejoint Netflix.

Avec une telle volonté d’expansion, le nombre d’inscrits potentiels va certainement s’accroître. Transformer ce potentiel en réalité dépendra de la qualité des séries originales Netflix, ce qui nous amène à une autre plainte des détracteurs de la firme: le coût du contenu qui s’accroît. Netflix veut se rapprocher de son concurrent principal, HBO (service de streaming).

La filiale de Time Warner Cable Inc. (NYSE: TWC) à lancé son propre service de streaming, HBO Now. Hastings à récemment annoncé que Netflix n’essaiera pas d’acheter d’autres contenus, outre ses créations originales, contrairement à la pratique actuelle des concurrent, l’achat de licences appartenant à d’autres studios. Cela coûte plus cher à Netflix à court terme, mais beaucoup moins cher à long terme puisque Netflix le rends disponible à l’international. C’est d’autant plus important car dans certains marchés internationaux, Netflix ne dispose pas de tous les droits de sa série House of Cards.

Netflix est prêt pour le futur de la télévision

Bien que ces deux stratégies sont susceptibles de garder les bénéfices bas, au moins jusqu’à fin 2016, et que les coûts des séries Netflix continueront de prendre une part importante des bénéfices comparé à ses concurrents, le prix de l’action n’en subira pas les conséquences comme Hastings et son équipe l’ont clairement exprimé. C’est pour cela que le plus important aujourd’hui, c’est la croissance des inscriptions. Et pendant que certains pensent qu’il s’agit d’une stratégie faiblarde, elle est en réalité parfaite vis-à-vis du paysage audiovisuel actuel et futur; Hastings l’a très bien compris.

Pour en revenir à HBO et à son nouveau service de streaming, certains pensent qu’il peut être un concurrent à Netflix. En réalité, les deux firmes, qui produisent toutes deux des séries originales, tout en mettant à disposition des films et séries déjà existantes, seront complémentaires dans le futur. Le but d’Hastings n’est pas de battre HBO, mais de battre le marché de la télévision d’aujourd’hui.

Au cours de la dernière conférence à propos des résultats, Hastings disait que “La télévision a réalisé un immense parcours durant ces 50 dernières années, mais Internet commence à prendre de l’importance. Dans les 20 prochaines années, Internet remplacera clairement la télévision telle que nous la connaissons[…] Les gens regarderont leurs vidéos sur Internet, et non plus à la télévision”. Cela correspond à ce qu’Apple (NASDAQ:AAPL) avait annoncé dans leur dernier rapport. Pour Tim Cook, “Des changements majeurs vont apparaître dans le monde des médias, et cela sera vraiment bénéfique pour les consommateurs”. Il ajouta qu’il espérait déjà qu’Apple fasses partie de cette révolution.

En parlant de changements majeurs, Tim Cook se référait à la nouvelle Apple TV, qui devrait voir le jour au plus tôt le mois prochain, à la World Wide Developers Conference. Le futur de la télévision devrait permettre aux utilisateurs de choisir les chaînes qu’ils veulent, au lieu du modèle actuel où ils n’ont accès qu’à des packs de chaînes, et ou ils paient pour des chaînes qu’ils ne regarderont jamais.

Source: videotips.jimdo.com

Les services de streaming tels que Netflix et HBO devraient être les principaux bénéficiaires de cette évolution du marché. Les consommateurs, en ne payant plus les chaînes qu’ils ne veulent pas, devraient avoir plus d’argent disponible pour acheter des services de streaming comme Netflix, qui a le contenu qu’ils désirent. Netflix a aussi une longueur d’avance sur les autres services de streaming dans ce secteur, puisqu’il est mieux implanté dans le marché et qu’il a plus de contenu.

En attendant que ce nouveau marché de la télévision devienne réalité, Netflix aura fini son expansion internationale et aura encore plus de contenu original pour attirer et garder ses inscrits. Ce sera alors le moment de se concentrer sur l’augmentation de ses bénéfices, et la popularité croissante du marché du streaming ainsi que la croissance continue du nombre d’inscrits à l’international rendra cela possible pour l’entreprise.

Analyse Algorithmique

L’algorithme “self-learning” I Know First a prédit correctement la montée de l’action Netflix sur l’année passée. Dans cette prévision du 4 Mai 2014, Netflix faisait partie du Top 10 Des Actions technologiques à acheter, sur une période d’un an. L’entreprise avait un signal de 91,68 et un indicateur de prévisibilité de 0,16. En accord avec cette prédiction, l’action est montée de 62,89% depuis mai 2014.

Performance Algorithmique de Netflix, sur 1 An

L’efficacité de l’algorithme I Know First ainsi démontré, il serait intéressant de savoir si l’algorithme est en accord avec l’analyse fondamentale haussière de l’entreprise. Les prévisions ci-dessous sont les prédictions sur une période de 3 mois et d’un an qui datent d’aujourd’hui, le Jeudi 14 Mai 2015. Dans les deux prédictions, l’entreprise à un signal positif et fort, indiquant que l’analyse de l’algorithme est haussière pour cette action

Netflix

Prédiction Algorithmique de Netflix

L’analyse algorithmique est en accord avec les prévisions fondamentales de l’entreprise. Bien que la rentabilité restera basse durant les deux prochaines années, la croissance du nombre d’inscrits fera monter le prix de l’action, d’autant plus qu’elle ne fait que commencer. Et lorsque l’expansion internationale se terminera, l’entreprise sera en parfaite position pour augmenter ses bénéfices dans le futur marché télévisuel, qui sera plus adapté à son business model. Les directeurs de Netflix ont appris de leurs erreurs, lorsqu’ils avaient fait chuter l’action en 2011.

Netflix reste une excellente valeur. Le prix de l’action va continuer de monter, même si elle a déjà beaucoup augmenté cette année.