La Révolution de la Fintech ou Financial Technology

La Révolution de la Fintech

Summary

  • Les implications de la Fintech
  • Un secteur en pleine expansion ou la Fintech en pratique
  • Les Challenges de la Fintech

pexels-photo-316879

  • Les implications de la Fintech

La Fintech ou “Financial Technology” est un secteur relativement nouveau. Bien que le mot existe depuis un certain temps, 2015 a représenté une année décisive pour ce domaine. En effet, il s’agit de l’époque à laquelle la Fintech a connu une croissance majeure. Ainsi, cette période a connu l’arrivée de nouveaux acteurs sur le marché et les mastodontes du secteur n’ont guère plus de dix ans. Cette courte durée n’a pas empêché la Fintech de se révolutionner profondément.

Comme son nom l’indique, la Fintech renvoie à la jonction entre la technologie et la finance, et plus particulièrement à la technologie appliquée à la finance. Aucune définition n’a pourtant été institutionnalisée pour clarifier à quoi la terminologie “Fintech” renvoie exactement. Comme expliqué précédemment, cela est dû à la relative nouveauté de la transformation du secteur. Cependant, certains traits caractéristiques propres à la Fintech permettent de mieux en expliquer les tenants et aboutissants.

En premier lieu, la Fintech renvoyait aux différents process employés par les serveurs et logiciels utilisés par les institutions bancaires traditionnelles pour leur gestion. En se développant, le secteur a innové et de nouvelles applications y étant liées ont commencé à voir le jour. Malgré quelques divergences, il se dégage une ligne conductrice autour de laquelle les spécialistes de la finance s’accordent: la Fintech emploie la technologie pour bouleverser les services financiers traditionnels.

pexels-photo-320517

  • Un secteur en pleine expansion ou la Fintech en pratique

La Fintech s’applique dans des secteurs variés. C’est ainsi qu’elle opère dans la gestion de portefeuille, dans les services bancaires mobiles, dans les systèmes de paiement multiples ou encore dans la crypto-monnaie. Leur introduction a pu s’effecuer grâce à d’autres innovations, entre autre Internet. La progression du Smartphone a également joué un rôle important dans l’expansion de la Fintech. En effet, il permet notamment un accès en temps réel aux informations financières et transactionnelles.

Le secteur de la Fintech fournit à ses adeptes deux avantages majeurs: accessibilité et rapidité. Le temps et l’argent étant deux éléments étroitement liés dans le monde de la finance, ces deux arguments sont de taille. Aujourd’hui, grâce au Big Data notamment, l’accès aux informations se fait beaucoup plus rapidement et ce, à moindre coût. De plus, cela annonce pour la Fintech un futur intéressant rythmé par les turbulences du monde de la finance.

money-euro-coins-currency-332304

  • Les Challenges de la Fintech

Le secteur de la Fintech est promis à un bel avenir rythmé par des défis futurs qui tiennent en trois mots: règlementation, sécurité et transparence. Depuis 2010 plus de 25 millions de dollars de fonds ont été investis dans 4 000 différentes entreprises de Fintech. Opérant depuis une dizaine d’années maximum, ces entreprises devraient atteindre leur maturité en 2020 selon les analystes. Sensible aux mouvements des innovations, le secteur de la Fintech doit savoir s’y adapter et se montrer réactif.

Tout l’enjeu de la Fintech était de faciliter l’accès à des outils et à des informations relatives à la finance techniques et complexes. En ce sens, ce secteur tend à concurrencer les grandes institutions financières traditionnelles. Difficile de savoir quelle autorité est chargée de la régule ; la Fintech n’est pas à l’abri de l’opacité qui caractérise le monde de la finance. La responsabilité de la Fintech est donc d’éduquer les masses sur ce que la Fintech est ou n’est pas, le but étant de rendre le monde de la finance accessible à tous.

De plus, les start-up de la Fintech ont connu un ralentissement dans leurs récoltes de fonds. Ainsi, ce taux s’est effondré et a perdu 49% au début de l’année 2016. Plutôt que d’investir dans ces petites structures, les géants de la finance préfèrent développer leurs propres services de Fintech. A titre d’exemple, JP Morgan a commencé à expérimenter des activités propres aux Fintech comme les systèmes bancaires mobiles. Les petites start-up ont donc tout intérêt à se distinguer afin de prouver leur valeur ajoutée.

 pexels-photo-355988